Convening 25 June 2012
Pour un lexique du dialogue: Les promesses de la démocratie entre réformisme civil et réformisme religieux

L’association Reset-Dialogues on Civilizations, basée à Rome, en Italie, organise une conférence à Tunis le 25 juin 2012 de 10h00 à 17h30 dans les locaux de l’Académie Tunisienne des Sciences, des Lettres et des Arts Beit al-Hikma à Carthage, a proximité de Tunis.

La conférence permettra à plusieurs intellectuels tunisiens et européens de discuter de différents sujets liés à l’actualité du changement politique en Tunisie et dans le monde arabe, mais aussi à la façon dont ce changement intéresse et remet en jeu plusieurs catégories de la pensée, de l’histoire, de la politique et de la culture à la fois arabe et européenne.

C’est pour cette raison que le cadre général de la conférence sera articulé autour d’un projet de lexique du dialogue interculturel. Ce projet – dont un noyau est déjà né sur le site de l’association www.resetdoc.org – vise à produire un certain nombre de définitions, d’un point de vue interculturel, de ces concepts qui sont ou ont été à l’origine de mécompréhensions linguistiques, historiques, politiques et notamment culturelles entre civilisations, religions et traditions différentes.

Nous voudrions que ce projet « lexical » devienne un outil, durable et articulé, pour réduire non seulement les incompréhensions, mais aussi les conflits et les « écarts » entre une culture et l’autre, en un mot : un outil du dialogue.

Programme:

10h00 – 13h30, Première session

Hichem DjaïtBienvenue

Giancarlo BosettiIntroduction et ouverture des travaux

Slaheddine JourchiRéforme de la religion et réforme de la politique

Mohamed HaddadQu’est-ce qu’une réforme religieuse?

Mohsen MarzoukLa transition vers la démocratie et la justice transitionnelle

Francesca CorraoLe langage du dialogue

Discussion

14h45 – 17h30, Deuxième session

Sebastiano MaffettoneLe libéralisme politique entre religion et sécularisme

Paolo BrancaLes jeunes musulmans italiens à l’épreuve d’une nouvelle hégire

Ikbal Al GharbiLes droits des femmes dans le monde arabe, entre tradition, époque contemporaine et avenir

Radwan MasmoudiDémocratie religieuse. Qu’est-ce que ça veut dire? Est-elle possible ? Peut-elle garantir les droits des minorités?

Nina zu FürstenbergRemarques sur le travail et sur les projets de Reset-Dialogues on Civilizations

Discussion

Intervenants:

Giancarlo Bosetti, Directeur de Reset-Dialogues on Civilizations

M. Paolo Branca
, Professeur en Etudes Arabes et Islamiques, Université Catholique de Milan

Francesca Corrao, Professeur en Langue et Culture Arabe, Faculté de Sciences Politiques, Université LUISS Rome. Président de la Fondation Orestiadi à Gibellina (Sicile) et Dar Bach Hamba à Tunis

M. Hichem Djaït, Directeur de l’Académie Tunisienne des Sciences, des Lettres et des Arts Beit al-Hikma

Mme Nina zu Fürstenberg, Président de Reset-Dialogues on Civilizations

Mme Ikbal Al Gharbi, Professeur de Psychologie et des Sciences de l’Education à L’Institut Supérieur des Sciences Religieuses à l’Université Zeytouna, Tunis

M. Slaheddine Jourchi, Journaliste et militant pour la défense des droits de l’homme. Ancien vice-président de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme

M. Mohamed Haddad, Président de l’Observatoire Arabe des Religions et des Libertés

M. Sebastiano Maffettone, Directeur de la Faculté de Sciences Politiques et Professeur en Philosophie Politique, Université LUISS de Rome

M. Mohsen Marzouk, Secrétaire général de la Arab Democracy Foundation, Doha. Cofondateur du Kawakibi Democracy Transition Center, Tunis

M. Radwan Masmoudi, Président et fondateur du Center for the Study of Islam and Democracy, Washington